FORMATIONS POUR ENTRAINEURS ET ATHLÈTES 

Francois Billaut Formateur pour entraineur, ville de Québec

Dr François Billaut PhD. 
Professeur en physiologie du sport au département de kinésiologie de l’Université Laval

Dans ses activités de recherche, le Dr Billaut s’intéresse aux effets de l’exercice, de l’entraînement physique et des environnements particuliers sur les performances et les adaptations physiologiques humaines. Récemment, ses études ont porté sur l’entraînement de sprint et l’impact de l’altitude sur les mécanismes de la fatigue neuromusculaire. Le Dr Billaut est également physiologiste des équipes nationales de patinage de vitesse courte piste, de para-cyclisme et de kayak de vitesse où il soutient les entraîneurs et athlètes de haut niveau dans leur quête de médailles pour le Canada.

 

Le repos et la récupération essentiels pour entraineurs et athlètes

 

Techniques de récupération et études
Type de formation: théorique/conférence
Quand: samedi 20 octobre 2018, 16h45 à 17h45
Sujets traités:  
La performance est déterminée par une multitude de facteurs, dont la qualité des entraînements réalisés, mais aussi la récupération. On estime à l’heure actuelle que la récupération contribue presque autant à la performance sportive que l’entraînement lui-même. Si l’entraînement a pour but d’augmenter le stress, c’est lors de la récupération que les systèmes physiologiques s’adaptent réellement. Dans cette présentation, nous verrons qu’il n’existe pas seulement la fameuse récupération active, mais que les athlètes et entraineurs disposent d’un large éventail de modalités visant des fonctions physiologiques précises. L’importance de la conceptualisation de la récupération et de sa planification dans le plan annuel d’entraînement sera aussi abordée.

Optimiser les adaptations: suivi et contrôle de la charge d’entraînement

Type de formation: théorique/conférence
Quand: dimanche 21 octobre 2018, 8h45 à 9h45
Sujets traités:
La préparation physiologique d’un athlète est souvent complexe. Par exemple, les athlètes d’endurance ont des charges d’entraînement extrêmement élevées et les joueurs de sports collectifs sont soumis à des cadences de match infernales au niveau national et international. Atteindre un sommet de forme le jour de la compétition dans ces contextes représente un chemin semé d’embûches pour l’athlète et son entraîneur. Ainsi, il est primordial de quantifier et contrôler avec le maximum de précision les charges d’entraînements afin de prévenir les risques de fatigue, de surmenage et de blessures, et d’optimiser les adaptations physiologiques ciblées dans le plan annuel. Cette présentation abordera sommairement les étapes du processus de surmenage et détaillera l’utilisation d’outils valides et pratiques de quantification de la charge de travail.